DE L’UTILISATION DES VERTUS DES PLANTES

 

Des centaines de plantes peuvent être utilisées pour soigner, confirme le Dr Michel Tourasse, phytothérapeute. En voici quelques-unes :

L’harpagophyton, plus connu sous le nom de griffe du diable.  Il est doté de propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

Le millepertuis, possède à la fois des vertus antiseptiques, cicatrisantes et antidépressives.

La passiflore, à la fois antispasmodique et sédatif du système nerveux central

La mélisse, pour ses très nombreuses propriétés;  sédatif du système nerveux central, antiviral, anti-inflammatoire des muqueuses digestives et bronchiques…

La camomille, très célèbre version tisane ou shampoing.  Elle est antispasmodique, anti-inflammatoire, anti-ulcère, antiseptique, agit également sur le système sympathique ainsi qu’en tant qu’anticoagulant.  Elle peut également avoir un effet calmant sur le système nerveux central.

L’églantier, très riche en vitamine C mais aussi puissant anti-diarrhéique.

Le thym, à la fois antiparasitaire et antibactérien.

Le marronnier d’Inde est à la fois vasoconstricteur, anti-oedémateux et anti-inflammatoire.

AUTRES EXEMPLES ET UTILISATIONS : PLANTES, HERBES, FRUITS.

La vigne rouge, utilisée en infusion pour diminuer les sensations de jambes lourdes ainsi qu’en cas de troubles hémorroïdaires.

La mauve, on l’utilise pour ses propriétés émollientes, laxatives, anti-inflammatoires, expectorantes. Pour le mal de dent, laver soigneusement une feuille fraîche, l’essuyez et l’écraser un peu et la mettre sur la dent malade.

La pomme est utilisée pour ses propriétés émollientes, vitaminiques, rafraîchissantes, antidiarrhéiques, astringentes, toniques. Pour la diarrhée, il faut faire bouillir 2mn 25g d’écorce de pommier dans 500ml d’eau, attendre que le liquide tiédisse, puis le boire aussitôt, a renouveler 2 fois par jour jusqu’à ce que ce soit parti.

Le Basilic possède des vertus antibactérien, sédatives, antidépresseur, antispasmodiques, décongestives Pour la chute de cheveux, faites infuser une poignée de feuilles de basilic fraîches, se frotter les cheveux avec cette infusion.  Pour les vertiges et vomissements, mettre une cuillère a café de feuilles de basilic séchées dans un verre d’eau bouillante, buvez le dès que vous vous sentez mal.

La lavande, on utilise les fleurs de lavande pour ses propriétés : relaxante, sédative, analgésique, digestive, antioxydant, antimicrobienne. L’huile de lavande, utile pour soulager les douleurs rhumatismales, l’eczéma, favoriser la cicatrisation des blessures.

AIDE À FACILITER LA DIGESTION : Réglisse, verveine, camomille, myrtille, anis vert, menthe, mélisse, cannelle.

AIDE À STIMULER LA CIRCULATION SANGUINE : Myrtille, oranger, hibiscus, vigne rouge, queue de cerise.

AIDE À GAGNER EN VITALITÉ   Hibiscus, églantier, cannelle, théier, guarana.

AIDE À SE DÉTENDRE : (à retrouver le sommeil) Oranger, tilleul, mélisse, coquelicot, camomille, verveine.

FAVORISE L’ELIMINATION : Théier, myrtille, verveine, queue de cerise, guarana.

Les infusions ne sont pas des médicaments, si les symptômes persistent consultez un médecin.

L’Aubépine est à la fois un tonique du coeur, elle réduit la nervosité et soigne les troubles du sommeil.

Le Houblon améliore les états anxieux et régularise l’humeur des personnes déprimées

La Ballote possède des vertus sédatives, anxiolytiques et anti-dépressives très utiles en cas de nervosité et d’anxiété.  Elle favorise l’endormissement et est employée avec succès comme calmant de toutes les affections nerveuses.

Le Kava-kava est utilisé entre autres pour ses propriétés relaxantes

La Valériane est un excellent sédatif des états de nervosité et d’excitation. Elle permet de retrouver le sommeil et améliore sa qualité en diminuant la hantise des soucis.

LES PRODUITS DE SANTÉ NATURELS

PARLEZ-EN AVEC VOTRE MÉDECIN OU VOTRE PHARMACIEN

Une brochure a été publiée par le Collège des médecins du Québec et l’Ordre des pharmaciens du Québec dans le but de diffuser une information objective et fiable sur les interactions que pourraient avoir ces produits avec d’autres substances.

Plus de la moitié des canadiens prennent régulièrement des vitamines, des minéraux, des produits à base de plantes et des préparations homéopathiques.  Mais on mentionne rarement qu’ils peuvent avoir des effets indésirables ou des interactions avec les médicaments nécessitant une ordonnance ou achetés au comptoir de la pharmacie.

Naturel ne veut pas dire inoffensif ! On n’a qu’à penser aux champignons toxiques, à l’herbe à puce, à l’herbe à poux ou au tabac pour comprendre que l’effet des plantes ou des produits de santé naturels peut parfois être dommageable ou nuisible à la santé.

Si un produit a un effet, c’est qu’il provoque des changements dans l’organisme.  Tels les médicaments d’ordonnance, les produits de santé naturels peuvent donc avoir des effets indésirables, être contre-indiqués pour certaines personnes ou encore influencer favorablement ou négativement l’effet d’un traitement médicamenteux.  Des produits peuvent même être nuisibles à la santé.  C’est le cas, entre autres, des vitamines prises à dose excessive.

Même certains aliments peuvent provoquer des réactions s’ils sont consommés avec des médicaments.  Le jus de pamplemousse, notamment, modifie l’effet de plusieurs médicaments, en particulier la cyclosporine, un médicament utilisé pour empêcher le rejet d’un organe greffé (rein, coeur, poumon, etc.). De plus, chaque personne réagit différemment à un produit selon ses sensibilités.

Vous devez toujours informer votre médecin ou votre pharmacien des médicaments et des produits de santé naturels que vous prenez, peu importe que ces médicaments soient obtenus sur ordonnance ou en vente libre dans une pharmacie ou tout autre magasin.

Chaque produit de santé de naturel a un mode d’action particulier dans l’organisme.  Par conséquent, il est important de connaître les interactions qu’il peut avoir avec certains médicaments.

AIL : L’ail est utilisé principalement pour réduire la tension artérielle et le taux de cholestérol ainsi que pour traiter certaines maladies cardiovasculaires MISE EN GARDE : L’ail peut faire varier l’effet des médicaments prescrits contre le diabète.  L’ail entre en interaction avec l’Aspirine, les anticoagulants (Coumadin, etc.) et certains médicaments contre l’arthrite, l’arthrose et le sida.

ÉCHINACÉE : L’échinacée est utilisée pour la prévention ou le traitement du rhume et de la grippe.  MISE EN GARDE :  L’échinacée fait varier l’effet des médicaments antirejets et contre le sida, de la cortisone et de ses dérivés ainsi que de certains médicaments contre le cancer.  La recommandation habituelle pour la prise de l’échinacée est de 7 à 14 jours, sans dépasser une période de 8 semaines consécutives.

GINKGO BILOBA :  Le ginkgo biloba est utilisé pour réduire les symptômes de la maladie d’Alzheimer ou d’autres types de démence, améliorer la mémoire et la concentration, atténuer les symptômes de vertiges et d’étourdissements, et traiter les troubles circulatoires des jambes.  MISE EN GARDE : Le ginkgo biloba peut avoir des interactions importantes avec les anticoagulants et l’Aspirine.

GINSENG : Le ginseng est utilisé pour renforcer les défenses immunitaires, améliorer le bien-être et accroître la concentration et l’efficacité au travail.  MISE EN GARDE :  Le ginseng peut avoir des interactions importantes avec certaines substances, notamment : les médicaments antidiabétiques (Diabeta, Diamicron), les anticoagulants (Coumadin), les hormones de substitution (Prémarine, Ogen)

MÉLATONINE : La mélatonine est utilisée principalement pour traiter les symptômes liés au décalage horaire ou à l’insomnie.  La vente de ce produit n’est pas autorisée au Canada.  MISE EN GARDE : Les effets d’un usage prolongé de la mélatonine sont inconnus

MILLEPERTUIS : Le  millepertuis a prouvé son efficacité dans le traitement de la dépression légère ou modérée.  Toutefois, il n’a aucun effet dans les cas de dépression grave.  Ce produit est aussi utilisé pour accroître l’énergie et traiter les variations de l’humeur durant la période prémenstruelle. MISE EN GARDE :  Le millepertuis peut provoquer de l’insomnie et parfois de l’agitation.  Le millepertuis peut modifier l’effet de nombreux médicaments, notamment : les contraceptifs oraux (pilule anticonceptionnelle); les médicaments antirejets (cyclosporine, etc.); les agents antirétroviraux (Invirase); la digoxine (Lanoxin); la théophylline; les anticoagulants (Coumadin etc.); les médicaments pour le coeur ou pour abaisser la tension artérielle élevée; les antidépresseurs et les antipsychotiques. Le millepertuis accroît la sensibilité de la peau au soleil.

PAMPLEMOUSSE : (JUS DE) Le jus de pamplemousse est un aliment qui contient beaucoup de vitamines.  Cependant, il peut avoir des interactions nombreuses et parfois graves avec les médicaments d’ordonnance.  MISE EN GARDE : Des interactions causant des effets indésirables peuvent se produire lorsque le jus de pamplemousse est consommé avec : les agents qui réduisent la tension artérielle; les médicaments qui abaissent le taux de cholestérol; les produits antifongiques; les médicaments contre l’angine et les troubles du rythme cardiaque; les médicaments antirejets et les immunosuppresseurs.  Le jus de pamplemousse doit être consommé avec prudence, lorsque l’on prend des médicaments requérant ou non une ordonnance.

SULFATE DE GLUCOSAMINE : La glucosamine est traditionnellement utilisée pour le soulagement des douleurs articulaires secondaires à l’arthrose légère ou modérée. MISE EN GARDE : la glucosamine peut faire fluctuer le taux de sucre sanguin chez les personnes diabétiques.  Les personnes allergiques aux fruits de mer devraient être prudentes dans l’utilisation de produits contenant de la glucosamine ou de la chondroitine, étant donné leur provenance.

VALÉRIANE : La valériane est utilisée pour améliorer le sommeil, réduire l’anxiété et le stress, et améliorer l’humeur.  MISE EN GARDE : La valériane peut accroître l’effet de l’alcool et de certains médicaments prescrits contre l’insomnie.  Cesser de prendre de la valériane à la suite d’un usage prolongé peut entraîner un syndrome de sevrage.

Si vous faites partie de l’un des groupes suivants, vous ne devriez jamais prendre des produits de santé naturels, sauf sur l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien :

  • Les femmes enceintes ou qui allaitent;
  • Les enfants âgés de moins de 12 ans;
  • Les personnes atteintes de maladies chroniques graves, telle une insuffisance hépatique, rénale, pulmonaire ou cardiaque;
  • Les personnes qui prennent des anticoagulants ou des médicaments antirejets, notamment la cyclosporine.

Vous devriez consulter votre médecin ou votre pharmacien avant de consommer des produits de santé naturels, si :

  • Vous prenez un médicament de façon régulière;
  • Vous souffrez d’une maladie chronique, tels le diabète, l’hypertension, un trouble cardiaque, une affection du système immunitaire (VIH, lupus) ou une maladie évolutive (sclérose en plaques);
  • Vous souffrez d’allergie;
  • Vous souhaitez prendre des produits de santé naturels de façon régulière pendant plus de trois  mois consécutifs.